Bibliographie

  1. Ansel, Dominique. « Incertitude et intensité émotionnelle en situation de négociation ». Negociations n° 13, no 1 (16 août 2010): 23‑41.

  2. Cannon, Walter B. « The James-Lange Theory of Emotions: A Critical Examination and an Alternative Theory ». The American Journal of Psychology 39, no 1/4 (1927): 106‑24. https://doi.org/10.2307/1415404.

  3. Chanut, Véronique, Nathalie Guibert, Jacques Rojot, et Pierre-Louis Dubois. « Les limites de la rationalité limitée ? Un essai de réflexion en sciences de gestion ». Management Avenir n° 48, no 8 (2011): 97‑117.

  4. Damasio. L’erreur de Descartes : La Raison Des Émotions, 1994.

  5. Daniel John Zizzo. « Anger and Economic Rationality ». http://dx.doi.org/10.1080/13501780802112841.

  6. Giffard, Bénédicte, et Bernard Lechevalier. « Neurosciences et affects ». Champ psychosomatique no 41, no 1 (2006): 11‑27.

  7. GILAM, Gadi. « Deconstructing Anger in the Human Brain ». http://dx.doi.org/10.1007/7854_2015_408.

  8. Hoorebeke, Delphine Van. « L’émotion et la prise de décision ». Revue francaise de gestion n° 182, no 2 (16 mai 2008): 33‑44.

  9. J. Rotemberg, Julio. « Minimally Acceptable Altruism and the Ultimatum Game ». Journal of Economic Behavior & Organization 66 (23 mai 2006): 457‑76. https://doi.org/10.1016/j.jebo.2006.06.008.

  10. Jaak Panksepp, et Margaret R. Zellner. « Towards A Neurobiologically Based Unified Theory of Aggression ». https://studylib.net/doc/18255429/towards-a-neurobiologically-based-unified-theory-of-aggre...

  11. James, William. « What is an Emotion? » Mind 9, no 34 (1884): 188‑205.

  12. Kavoussi, Richard, Phyllis Armstead, et Emil Coccaro. « The neurobiology of impulsive agression ». Psychiatric Clinics of North America 20, no 2 (1 juin 1997): 395‑403. https://doi.org/10.1016/S0193-953X(05)70319-1.

  13. Lotstra, Françoise. « Le cerveau émotionnel ou la neuroanatomie des émotions ». Cahiers critiques de therapie familiale et de pratiques de reseaux no 29, no 2 (2002): 73‑86.

  14. Nummenmaa, Lauri, Enrico Glerean, Riitta Hari, et Jari K. Hietanen. « Bodily Maps of Emotions ». Proceedings of the National Academy of Sciences, 26 décembre 2013, 201321664. https://doi.org/10.1073/pnas.1321664111.

  15. Otniel E. Dror. « The Cannon-Bard Thalamic Theory of Emotions: A Brief Genealogy and Reappraisal ». http://dx.doi.org/10.1177/1754073913494898.

  16. Petit, Emmanuel. « Émotions et prise de décision dans le jeu de l’ultimatum ». Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale Numéro 83, no 3 (2009): 71‑90.

  17. ———. « La négociation : les enseignements du jeu de l’ultimatum ». Negociations n° 13, no 1 (16 août 2010): 77‑96.

  18. ———. « Le rôle des affects en économie ». Revue d’economie politique Vol. 119, no 6 (2009): 859‑97.

  19. Sandrine Gil. « Comment étudier les émotions en laboratoire ? ». https://www.researchgate.net/publication/266501465_Comment_etudier_les_emotions_en_laboratoire.

  20. Strack, Fritz, Leonard L. Martin, et Sabine Stepper. « Inhibiting and Facilitating Conditions of the Human Smile: A Nonobtrusive Test of the Facial Feedback Hypothesis. » Journal of Personality and Social Psychology 54, no 5 (1988): 768‑77. https://doi.org/10.1037/0022-3514.54.5.768.

  21. Weisfeld, Glenn E., et Stefan M. M. Goetz. « Applying Evolutionary Thinking to the Study of Emotion ». Behavioral Sciences 3, no 3 (septembre 2013): 388‑407. https://doi.org/10.3390/bs3030388.